Vous êtes ici : Accueil » Tourisme et Culture » Le Monument aux Morts

Le Monument aux Morts

DSCF5108

La Première Guerre Mondiale (1914-1918) fit plus de 8 000 000 morts en Europe, dont 1 000 000 pour la France.

Dans sa séance du 17 août 1919, le Conseil Municipal de Bonneville-la-Louvet décida, à l’unanimité, qu’une fête de reconnaissance aurait lieu en l’honneur des soldats rentrés dans leurs foyers.

Le terrain fut donné par Monsieur Robert LE BOURG et son épouse, née Suzanne LE BARBE, en souvenir du frère de celle-ci, Monsieur Pierre LE BARBE mort pour la France.

Le 14 mars 1920, le Conseil Municipal vota une somme de 1 000 francs pour l’érection d’un monument et déclara une souscription ouverte qui produisit 6 000 francs, dont 100 donné par le Département.
Au cours de la séance du 4 juin, conformément au désir du Conseil Municipal, le maire fit établir un dessin et un devis du monument commémoratif.

Le 7 août 1921, une fois le monument achevé, le Conseil Municipal commanda le banquet de reconnaissance pour l’inauguration le 25 septembre 1921.
Cent soixante quinze convives assistaient au repas. La cérémonie se déroula avec toute la dignité qu’elle exigeait.

Le 3 mai 1946, le Conseil Municipal décida de poser deux plaques sur le monument aux morts, en mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre de 1939-1945.

L’emplacement n’étant plus adapté à cause de la circulation de la D534, le monument fut déplacé en 2012 devant le lavoir sur la nouvelle place Edgar SAVOIE.

Chaque année, à l’occasion du 8 mai et du 11 novembre, Bonneville-la-Louvet commémore ses morts avec ferveur.

 

 


OK